Vous êtes à la recherche de moyens de financement pour votre projet photovoltaïque ? Plusieurs aides s’offrent à vous. Il faut toutefois en connaître les spécificités pour y accéder plus aisément.

Projet photovoltaïque : pourquoi faire ?

Le terme photovoltaïque se rapporte à l’énergie solaire, cette dernière étant transformée en électricité par le biais d’une installation précise. Un projet photovoltaïque est celui-là qui vise l’autoconsommation avec vente de surplus ou vente de la totalité.

L’autoconsommation avec vente de surplus

Ici, vous autoconsommez au maximum l’énergie produite par votre installation photovoltaïque. Le résidu est ensuite injecté sur le réseau public. Pour le surplus injecté en question, vous percevez une rémunération fixée par le gouvernement.

L’autoconsommation avec vente de la totalité

Dans le cadre d’une autoconsommation du point de vue du flux électrique, votre installation photovoltaïque est raccordée au réseau avec un compteur de production en parallèle du compteur de consommation. L’électricité produite est entièrement vendue (donc injectée sur le réseau public).

Vous avez la possibilité d’en consommer une partie si la consommation et la production ont lieu simultanément. Dans ce cas, l’électricité produite est d’abord vendue via le compteur de production puis achetée via le compteur de consommation.

Projet photovoltaïque : quelles sont les aides disponibles ?

En vue de soutenir le photovoltaïque, deux principales aides sont mises à disposition des porteurs de projets. Il s’agit de l’obligation d’achat et de la prime à l’investissement.

L’obligation d’achat

Le système d’obligation d’achat permet aux particuliers d’injecter de l’électricité sur le réseau public à partir de leur installation. La quantité injectée peut être tout ou partie de celle produite. Ce dispositif vous permet donc de rentabiliser les capitaux que vous avez investis sur la durée de vie des installations.

Pour cela, vous adhérez à un contrat sur 20 ans pour la vente de l’électricité injectée sur le réseau. Les tarifs sont fixés par Arrêté et évoluent de façon trimestrielle. Pour une installation en autoconsommation de puissance inférieure ou égale à 9 kWc, le tarif est de 0,10 euro par kWh injecté.

Les conditions pour bénéficier de l’obligation d’achat sont fixées par l’Arrêté tarifaire du 9 mai 2017. Elles concernent les installations photovoltaïques ≤100 kWc implantées sur bâtiment dont la demande complète de raccordement a été déposée à compter du 11 mai 2017 en France métropolitaine continentale.

D’après l’article 1 de l’Arrêté, les installations déjà mises en service avant le 10 mai 2017 ou qui ont déjà produit de l’électricité à des fins d’autoconsommation ou dans le cadre d’un contrat commercial ne peuvent en bénéficier.

Par ailleurs, un Arrêté tarifaire spécifique publié le 7 mai 2017 régit les installations situées en Corse, en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte et à La Réunion publié le 7 mai 2017. Si vous êtes dans le cas, l’arrêté « ZNI » sur Légifrance vous en dit plus.

La prime à l’investissement

Fixée à 1140 euros pour une installation de 3 kWc, la prime à l’investissement est attribuée par l’État dans le but de faciliter la transition vers les énergies renouvelables. Encore appelée prime à l’autoconsommation, elle vous permet de réduire le prix d’achat de vos panneaux solaires photovoltaïques.

Cette prime est destinée aux professionnels comme aux particuliers qui optent pour l’autoconsommation avec vente du surplus de leur énergie solaire. Toutefois, il y a un certain nombre de conditions à remplir pour pouvoir y accéder.

Ces conditions d’attribution sont fixées par l’Arrêté du 9 mai 2017 : avoir une toiture (même plate) ou une structure de type pergola (comme l’abri solaire) et choisir un installateur RGE (reconnu garant de l’environnement) pour ne citer que celles-là.

Si vous êtes éligible à la prime, son versement se fera sur cinq ans à raison d’1/5 du montant total chaque année. Elle vous sera versée automatiquement par EDF Obligation d’Achat au même moment que le revenu issu de la vente de l’énergie non utilisée.

Recourir à Optimwatt pour bénéficier des aides aux projets photovoltaïques

Afin de bénéficier des aides pour votre projet photovoltaïque, passer par les services d’un installateur RGE est la condition qui ne change pas. Optimwatt est une entreprise spécialisée dans l’énergie photovoltaïque depuis plus de 15 ans.

Elle dispose de la qualification RGE QualiPV et d’une police d’assurance RC décennale souscrite auprès de la compagnie April/QBE. Avant même de procéder à l’installation de l’arsenal photovoltaïque, l’équipe réalise une étude au premier rendez-vous. Le rapport qui vous est soumis permet de tout savoir sur les aides pour votre installation ainsi que les conditions qui vont avec.

Optimwatt intervient aussi bien dans le secteur résidentiel que professionnel (hangars agricoles, ombrières de parking, centrales au sol). Mettant leur solide expérience à votre service, les équipes de l’entreprise utilisent le meilleur matériel du marché.

En outre, leur service après-vente est efficace et réactif. Avec les dispositifs de suivi et de surveillance posés sur les installations, Optimwatt peut effectuer des diagnostics à distance. Cela leur permet d’intervenir rapidement et de façon précise en cas de dysfonctionnements.