Je suis un peu déconnectée en ce moment de ce qui se passe dans le monde et sur la blogosphère, quelle a été ma surprise en lisant sur certains blog la nouvelle de la condamnation de Mohamed Bougrine, 72 ans, à un an de prison ferme pour « atteinte aux valeurs sacrées du Royaume ».

Ce septuagénaire dont la vie fut jalonnée par tout un historique de résistance contre l’occupant, de militantisme pour les droits de l’homme, de divers séjours dans diverses prisons, se retrouve aujourd’hui condamné pour avoir soutenus ces jeunes emprisonnés pour avoir scandé des slogans dans une manif et dont j’avais parlé ici.

Consternation : à 72 ans le danger est toujours là ?

  • Je serai toujours là

Ils disent chez nous : Ma doumta fil maghreb fala tatstaghrib, ce qui est en phase de devenir la vrai devise que tout le monde tente d’appliquer se traduirait par quelque chose comme : Tant que tu es au Maroc, ne soit point choqué de ce qui t’entoure…

Choqués, même indignés et outrés, j’espère bien que l’on continuera à l’être et à l’exprimer, n’est ce pas là le moindre acte de foi?

Pour en savoir plus d’autres blogs à visiter :